Traduire

Recherche avancée

Mot clé:
Genre:
Auteur:
Date:
-
Tags:
Une OTAN de plus en plus englobante
18 oct, 2019 Hajnalka Vincze

Depuis plus de vingt ans, les Etats-Unis poussent à « globaliser » l'Alliance, au motif qu'elle doit s'adapter aux nouveaux risques et menaces si elle veut, soi-disant, « rester pertinente » (en d'autres termes : prouver son utilité pour les intérêts américains et s'assurer, en échange, le maintien de l'engagement US sur le vieux continent). Le raisonnement est, somme toute, logique. Sauf que pour les Européens il aboutirait mécaniquement à abandonner toutes leurs politiques. Le défi consiste à empêcher, autant que faire se peut, que le champ de compétences de l'organisation s'étende à d'autres domaines (non-militaires) et à d'autres zones géographiques (au-delà de l'espace euro-atlantique). Car l'objectif des efforts de « globalisation » est de faire en sorte que les Européens – qui dans l'OTAN se trouvent dans une position de subordination par rapport à l'Amérique – formulent leurs politiques diverses et variées non plus en dehors, mais au sein de l'Alliance atlantique. 



Lire la suite

Proposition indécente ? Ce que l’idée de Trump d’acheter le Groenland nous dit sur l’OTAN
22 sept, 2019 Hajnalka Vincze

En jetant son dévolu sur l'île de Groenland, le président Trump a provoqué, comme à l'accoutumée, un mélange de consternation, d'opprobre et de franche rigolade sur la scène internationale. La plupart des commentaires se contentaient de critiquer son style et sa bouderie : il a parlé d'une « grosse transaction immobilière » et, face au refus de vente, il a annulé sa visite prévue et traité les propos du Premier ministre danois de « méchants ». Des observateurs plus avisés ont fait remarquer que l'initiative de Trump est moins fantasque qu'elle n'y paraît au prime abord – elle s'inscrit dans une politique américaine poursuivie de longue date dans la région. Quoi qu'il en soit, pour l'Europe l'essentiel n'est pas là. Il est plutôt dans la mise à nu, pour la énième fois depuis l'arrivée de Trump au pouvoir, d'un raisonnement américain aussi implacable qu'inconfortable.

Lire la suite

Donald contre Donald : du gaz dans la sécurité
16 déc, 2016 Bruno Husquinet

En Europe centrale, les espoirs nés des promesses de développement économique au sein de l'UE, souffrent du vent froid de la disette économique ambiante. En revanche, au niveau sécuritaire, la région allant de Tallin à Sofia se militarise à grande vitesse pour répondre à l' « agression russe ». En outre, la crise liée à l'afflux de migrants et le repli nationaliste contribuent à cette militarisation. La fée Pétrole vient cependant de refaire son entrée avec l'annonce de Rex Tillerson, CEO d'Exxon, comme chef de la diplomatie américaine.

Lire la suite

Défense européenne : « c’est parti » ?
20 sept, 2016 Hajnalka Vincze

Interrogé le jour du sommet informel de l'UE à Bratislava, le 16 septembre, le ministre des affaires étrangères français assure : « on est en train d'avancer sur une politique commune de défense ».

Lire la suite

Les grandes manoeuvres économiques
06 juil, 2016 Bruno Husquinet

Sanctions contre la Russie (3/3)

Plus de deux ans après, il existe deux lectures radicalement différentes sur l'histoire des événements en Ukraine.
Pour Moscou, la révolution ukrainienne est un coup d'Etat organisé par l'extérieur, dans la tradition des révolutions de couleurs puis des révolutions arabes. Le Kremlin dénonce cet interventionnisme visant à renverser illégalement des régimes et craint la contamination à l'intérieur de ses frontières. En Ukraine, il n'a pas hésité à intervenir pour défendre ses intérêts stratégiques en mer Noire. Il a donc tout fait pour y maintenir sa flotte, son accès aux mers chaudes et sa place au milieu de ce carrefour énergétique. L'inauguration d'un monument dédié aux « petits hommes verts », ces soldats russes sans insigne qui ont contribué aux changements politiques en Crimée, est la reconnaissance officielle de l'implication russe.
Pour Bruxelles et Washington, la Russie est devenue un Etat dont il faut se méfier depuis le retour de Vladimir Poutine à la présidence en 2012. Les deux capitales nourrissent des doutes profonds sur la nature démocratique de ce pays et sur la modernisation de son armée, surtout depuis le conflit de 2008 en Ossétie du Sud. L'axe transatlantique voit dans ses agissements une manœuvre géopolitique fusionnant les ambitions de la Russie impériale et soviétique. Il s'agirait donc de manipulations exercées par Moscou afin de déstabiliser certaines régions dans son voisinage proche et y imposer l'influence du « monde russe » tout en bloquant l'expansion de l'Otan. Ces accusations, sous forme de procès d'intention, ont jeté un froid sur les relations Est-Ouest. A ce jour, il y a peu d'éléments concrets qui étayent ces discours antagonistes, comme en témoigne l'imbroglio autour de la qualification juridique de la situation. Ignorant le principe fondamental selon lequel le fardeau de la preuve incombe à celui qui affirme (Affirmanti incumbit probatio), des sanctions ont été prises et ont enclenché une chaîne de réactions, engendrant un schisme en Europe. 

Lire la suite

Une OTAN très combative à la Conférence de Riga
07 nov, 2015 Hajnalka Vincze

Le premier panel de discussion de la Conférence de Riga, intitulé « L'OTAN défenseur de la stabilité globale », n'a laissé aucun doute sur les préférences des participants. Que ce soit un général britannique ancien Commandant suprême adjoint de l'Alliance, le M. Sécurité de la Fondation Adenauer en Allemagne, un ancien ambassadeur américain à l'OTAN, ou le Secrétaire d'Etat du ministère de la Défense de la Lettonie, ils sont tous pour une approche dure vis-à-vis de la Russie. Leur unique réserve par rapport à la politique actuelle des Etats-Unis et de l'OTAN est qu'elle ne s'affirme pas avec une fermeté suffisante.

Lire la suite

Les turpitudes de la CIA en Europe, de nouveau à l’affiche
10 oct, 2015 Hajnalka Vincze

L'arrestation au Portugal d'une ex-agente de la CIA, accusée d'avoir participé au volet européen du programme US de « restitution extraordinaire », pourrait propulser à nouveau sur le devant de la scène cette pratique américaine, tout à fait particulière, qu'est le kidnapping de présumés terroristes et leur transfert extra-légal vers des pays peu scrupuleux en matière d'interrogatoire.

Lire la suite

L’Amérique craint pour « son » ordre mondial
29 sept, 2015 Hajnalka Vincze

Un récent rapport du Service de recherche du Congrès américain (CRS) se penche sur le « Changement dans l'environnement international de sécurité et les potentielles implications pour la défense ». Les formules de prudence cachent à peine que, d'après le rapport, une mutation a bel et bien eu lieu, marquée par la « tactique du salami » (tranche après tranche) pratiquée par Pékin en Mer de Chine orientale et la « guerre hybride » menée par la Russie en Ukraine. Cette nouvelle donne sécuritaire se caractérise par « le renouvellement de la compétition entre les grandes puissances » et « la remise en cause de certains éléments de l'ordre mondial dominé par les Etats-Unis ».

Lire la suite

L’OTAN reçoit un souvenir des Tours jumelles
28 sept, 2015 Hajnalka Vincze

En déplacement sur la côte Est des Etats-Unis, le Secrétaire général de l'OTAN n'a pas manqué de rendre hommage aux victimes et aux survivants du 11 septembre. Et il n'est pas parti les mains vides. 

Lire la suite