Traduire

Dons

L'IVERIS est une institution à but non lucratif, elle ne perçoit ni subvention ni financement.

Pour soutenir l'IVERIS


Les sanctions vues d'Iran
Leslie Varenne - Note de voyage - 27 mai, 2018

Retour d'Iran
Alain Corvez - Tribune libre - 25 mai, 2018

Alstom, fin de partie ?
Loïk Le Floch-Prigent - Note d'analyse - 21 mai, 2018

Une configuration mondiale très dangereuse
Jean-Luc Baslé - Tribune libre - 08 mai, 2018

In praise of blood
Judi Rever - Entretien - 27 avril, 2018
Notes d’Analyse
21 mai, 2018 Loïk Le Floch-Prigent - Note d'analyse

Les dernières nouvelles tombent, les fameuses co-entreprises avec General Electric deviennent la propriété exclusive des Américains, Alstom-Transport, en pleine forme financière, s’intègre dans l’Allemand Siemens, et STX, Les Chantiers de l’Atlantique, deviennent une partie de l’Italien Ficantieri. General Electric comprime l’activité hydraulique d’Alstom, s’interroge rétrospectivement sur l’intérêt de cette acquisition et la Commission Parlementaire Française conclut sur des interrogations, dont certaines sont contradictoires, pendant ce temps le bouc émissaire purge sa prison aux USA. Beau résultat pour notre pays et on s’interroge sur notre capacité aux uns et aux autres de peser sur des décisions stupides, irraisonnées, irresponsables qui finissent par produire les conséquences annoncées : un désastre national d’un des fleurons de notre industrie.

Lire la suite


Voir toutes les Notes d’Analyse;
Entretiens
27 avril, 2018 Judi Rever - Entretien

En ces temps où le journalisme se porte si mal, "In praise of blood", le livre de Judi Rever agit comme un contre-exemple. Dans cet ouvrage, l’auteur autopsie la tragédie rwandaise de 1994 et démonte avec méthode l’histoire officielle distillée depuis cette date jusqu’à ce jour : celle des bons contre des méchants avec Paul Kagamé dans le rôle du héros national mettant fin au génocide dans son pays. Si sans aucun doute, l’essai de cette journaliste canadienne portera un coup fatal au récit tel qu’il a été écrit par le camp des vainqueurs et répété en boucle depuis 24 ans, c’est grâce à la rigueur de son travail. Judi Rever a commencé à s’intéresser au Rwanda en 1997 en rencontrant des réfugiés hutu à Kisangani en RDC. Depuis cette date, malgré les difficultés, les menaces, les intimidations, elle porte ce sujet, dans le sens littéral du terme. Elle a interviewé des centaines de personnes, dont des proches de Paul Kagamé aujourd’hui repentis, elle a compulsé des milliers de pages de rapports des Nations Unies ou du Tribunal Pénal International pour le Rwanda, elle est allée traîner ses guêtres de la brousse congolaise aux couloirs de l'ONU. Par sa constance, sa détermination, son courage, son calme et son humanité, Judi Rever force le respect. Son ouvrage n’est pas encore disponible en français, en attendant qu’un éditeur francophone publie ce livre, l’IVERIS propose un entretien avec l’auteur. 

Lire la suite


Voir tous les Entretiens
Tribunes Libres
25 mai, 2018 Alain Corvez - Tribune libre

Le monde est entré dans une phase de turbulences permanentes en raison de l’affrontement de plus en plus brutal entre l’ancien monde unipolaire dominé par les Etats-Unis - domination alors justifiée par l’effondrement de l’Union Soviétique qui avait constitué jusque-là son seul réel opposant dans un équilibre de la terreur nucléaire - monde unipolaire qui refuse d’accepter la réalité nouvelle de l’émergence d’autres puissances qui ont, en toute logique, leurs exigences dans la direction des affaires du monde.

Lire la suite


Voir toutes les Tribunes Libres
Notes de Lecture
12 déc, 2017 Leslie Varenne - Note de lecture

A peine l’encre sur l’assassinat de l’ancien Président yéménite, Mohamed Saleh, est-elle séchée qu’un autre événement important survient avec la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne. Ainsi va l’actualité internationale du Proche et Moyen Orient, plongeant les observateurs dans un état étrange mêlant gravité, confusion et urgence. C’est ce sentiment d’urgence qui a poussé Georges Corm à écrire son dernier ouvrage pour « contribuer à mettre un peu de santé mentale dans un univers analytique totalement chaotique. »
Ainsi tout au long de son ouvrage, l’auteur remet les pendules historiques à l’heure et dénonce la réécriture de l’histoire, simplifiée à l’extrême, afin de justifier tous les conflits par des antagonismes entre communautés ethniques ou religieuses, et ce, contre toutes évidences.

Lire la suite


Voir toutes les Notes de Lecture
Notes de Voyage
27 mai, 2018 Leslie Varenne - Note de voyage

Si Emmanuel Macron se rendait en Iran, notamment à Abadan et Khoramsharh, il mesurerait à quel point ses propositions pour « aménager » l’accord sur le nucléaire iranien (JCPoA) sont irréalistes.
Ces deux villes situées à la frontière irano-irakienne ont été en premières lignes de la tentative d’invasion de l’Iran par l’Irak en 1980. En huit ans, cette guerre a engendré 500 000 mille morts dans chaque camp. A Abadan, ce conflit est omniprésent avec ses statues à la gloire des héros, les mémoriaux en hommages aux martyrs et ses milliers de palmiers aux troncs secs et noircis, à cause des produits chimiques déversées (1). 

Lire la suite


Voir toutes les Notes de Voyage