Traduire

Dons

L'IVERIS est une institution à but non lucratif, elle ne perçoit ni subvention ni financement.

Pour soutenir l'IVERIS


La Côte d'Ivoire s'engage dans une voie sans issue
Leslie Varenne - Note - 29 juil, 2020

Les leçons de crise politique malienne
Leslie Varenne - Note - 16 juil, 2020

L'Afrique vue par John Bolton
Leslie Varenne - Note - 26 juin, 2020

Sahel : le grand embouteillage
Leslie Varenne - Note - 17 juin, 2020
Note
29 juil, 2020 Leslie Varenne - Note

Sauf surprise de dernière minute, Alassane Ouattara devrait rempiler pour un troisième mandat. Cette perspective plonge le pays dans l’incertitude, les Ivoiriens étant encore traumatisés par l’élection de 2010. Quel que soit le scénario envisagé, aucun ne laisse présager un dénouement heureux.

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
16 juil, 2020 Leslie Varenne - Note

Après l’élection présidentielle d’août 2018, les Maliens arpentaient la rue pour crier à la fraude et contester la victoire d’IBK. Ce qui se joue aujourd’hui au Mali n’est que la poursuite de cette crise postélectorale. Un cas d’école à méditer à l’aube de scrutins cruciaux en Afrique…

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
03 juil, 2020 Leslie Varenne - Note

Le seul événement marquant du sommet G5 Sahel de Nouakchott a été la participation de Guiseppe Conté et Pedro Sanchez ainsi que celle d’Angela Merkel. Pour une fois, le Sahel a mis l’UE au diapason. Pour le reste, ce fut une simple mise à jour des décisions prises à Pau en janvier dernier.

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
26 juin, 2020 Leslie Varenne - Note

Conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton a été dans la pièce où se prenait les décisions stratégiques. Dès lors, le lecteur de son ouvrage pouvait s’attendre à quelques révélations sur la politique étrangère américaine, notamment en Afrique, il n’en est rien. Annoncé comme une bombe, le livre fait pschitt.

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
17 juin, 2020 Leslie Varenne - Note

Alors que la situation ne cesse de se détériorer au Sahel, la France se montre curieusement optimiste, tout en priant toujours l’Europe de s'investir dans l'opération Takouba. L’Union africaine, elle, prévoit de déployer 3.000 hommes, pendant que les États-Unis font pression sur l’Otan pour qu’elle intervienne dans la région. 

Lire la suite


Voir toutes les Notes