Traduire

Editorial



Douze réflexions pour une nouvelle politique étrangère


03 sept, 2016 Eric Denécé

 

La France n’a plus de politique étrangère digne de ce nom. Son action internationale semble davantage guidée par les humeurs des Présidents que par la raison, ainsi qu’en témoignent l’américanophilie de Nicolas Sarkozy et la syrophobie de François Hollande. De plus, le ministère des Affaires étrangères est depuis une décennie sous l’influence d’une poignée de diplomates gagnés aux idéaux néoconservateurs américains, qui imposent leurs vues sur tous les dossiers. Si l’on ajoute à cela la partialité de Laurent Fabius - le ministre le plus détesté du Quai d’Orsay - et l’inexistence de Jean-Marc Ayrault, mais aussi la mascarade d’ouvrage de Jean-Yves Le Drian - qui désigne Daesh et le terrorisme islamique comme « l’ennemi », sans évoquer ses géniteurs saoudiens, qataris ni américains – force est de constater que notre action internationale est incohérente et dessert nos intérêts nationaux. 

Lire la suite



Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. J'accepte