Traduire

Recherche avancée

Mot clé:
Genre:
Auteur:
Date:
-
Tags:
Iran : vrai ou faux départ ? Une honte pour l’industrie...
29 aout, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

L’accord sur le nucléaire avec l’Iran a permis de penser pendant quelques mois qu’une page était tournée avec ce pays complexe à la fois cultivé et théocratique traversé par des pulsions contradictoires depuis des siècles. Après d’âpres négociations, les pays occidentaux acceptaient la bonne foi des Iraniens sur la concentration de leur programme nucléaire sur le civil, la production d’électricité, et les industriels européens étaient incités à franchir le pas et à engager des coopérations dans tous leurs secteurs d’activité. L’opinion américaine restait néanmoins très réservée sur cette décision et il a suffi d’une élection présidentielle pour revenir au point de départ : défiance et embargo.

Lire la suite

Alstom-General Electric : qu’a fait l’Etat ?
15 juin, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

On a peine à se rappeler tous les épisodes de la débandade d’Alstom depuis l’annonce de la cession du département Energie à General Electric suivie de l’absorption par Siemens du département Transports. La conclusion est claire, General Electric n’a pas tenu les engagements dont l’Etat était le garant : où est donc le maintien d’activités et les créations d’emplois promises ? Et ce soir, sans rire, on nous annonce que l’on a fait les gros yeux et que si General Electric ne crée pas les emplois en fin d’année …elle subira une pénalité de 34 millions d’eurox ! Une société de 100 milliards de chiffre d’affaires qui achète Alstom Energie pour quelques milliards, et voilà la menace, 34 millions d’euros ! une rigolade !

Lire la suite

Alstom, fin de partie ?
21 mai, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

Les dernières nouvelles tombent, les fameuses co-entreprises avec General Electric deviennent la propriété exclusive des Américains, Alstom-Transport, en pleine forme financière, s’intègre dans l’Allemand Siemens, et STX, Les Chantiers de l’Atlantique, deviennent une partie de l’Italien Ficantieri. General Electric comprime l’activité hydraulique d’Alstom, s’interroge rétrospectivement sur l’intérêt de cette acquisition et la Commission Parlementaire Française conclut sur des interrogations, dont certaines sont contradictoires, pendant ce temps le bouc émissaire purge sa prison aux USA. Beau résultat pour notre pays et on s’interroge sur notre capacité aux uns et aux autres de peser sur des décisions stupides, irraisonnées, irresponsables qui finissent par produire les conséquences annoncées : un désastre national d’un des fleurons de notre industrie.

Lire la suite

Alstom : manger ou être mangé, l'industrie, la loi de la jungle ?
06 avril, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

Comme beaucoup, j'ai regardé les auditions de la Commission Parlementaire qui tient à faire la lumière sur la disparition d’un fleuron de l’industrie nationale, la société Alstom. En réalité il n’y a que deux sujets : comment faire sortir au plus tôt de sa prison américaine, Frédéric Pierucci, le bouc émissaire du dossier, et comment prévenir les drames qui peuvent se profiler dans les joyaux qui sont partis ? Par conséquent, quelles sont les actions à entreprendre ?

Lire la suite

Le monde nouveau : celui de la vérité et du réalisme
05 mars, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

Tandis que le froid a mis à mal le 28 février 2018 notre système électrique et obligé notre pays à importer de l’ordre de 10% de notre consommation, le monde ancien continue à nous servir ses rengaines sur la sortie du nucléaire, des énergies fossiles et le potentiel des énergies renouvelables. Des communiqués lénifiants et souvent louangeurs veulent cacher la vérité des chiffres, nous sommes passés tout près d’un délestage ravageur. Il est de la responsabilité des autorités et des commentateurs de présenter dans la plus grande clarté la matinée et la soirée du 28 à la population française.

Lire la suite

General Electric/Alstom, une bien triste histoire
26 janv, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

Je n’aime pas les oraisons funèbres, je cherche à sortir positivement du dossier Alstom où la clairvoyance n’a pas été au rendez-vous. La volonté, assez inattendue, du Président d’Alstom de céder 70% de sa société, le département énergies, à General Electric (GE), est venue donner une illustration imprévue à mes observations sur la nécessité de lutter contre l’abandon de notre secteur productif et sur son renouveau possible.

Lire la suite

Fin des hydrocarbures : quelle utilité ?
06 janv, 2018 Loïk Le Floch-Prigent

A la veille du changement d’année, la loi sur la fin de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures en France en 2040 a été adoptée par le parlement. L’explication de l’intérêt de ce texte est exposée de manière lapidaire « ainsi sont tenus les engagements de la France dans sa lutte contre le réchauffement climatique ». La belle unanimité qui a présidé à l’élaboration de ce texte me permet-elle d’en discuter un peu le bien-fondé ? Je ne sais pas, car nous vivons dans une atmosphère curieuse de mise au ban rapide pour expression de point de vue non conforme... 

Lire la suite

Industrie, déni de réalité et programmes présidentiels
05 mars, 2017 Loïk Le Floch-Prigent

Et si on arrivait un jour dans cette folle campagne à parler industrie ?

François Ruffin a reçu le César du meilleur film documentaire dont le titre est « Merci patron » qui porte sur une délocalisation d’une usine d’Amiens vers la Pologne. Son discours de remerciement est rude pour les spectateurs, il dénonce politiques comme journalistes et gens du cinéma devant l’apathie générale du pays devant les déménagements industriels. Le titre annonce bien la thèse et il cite les groupes LVMH, Whirpool et Goodyear, le luxe, l’électro-ménager et le pneu. La satisfaction générale devant cet éclat cache difficilement une certaine gêne puisque c’est la profession elle-même qui lui a décerné le prix...

Lire la suite

Arrêtez le massacre !
29 déc, 2016 Loïk Le Floch-Prigent

Poursuivre la désindustrialisation ou réindustrialiser ?

En cette fin d’année, tandis que le Président élu aux USA développe sa stratégie de réindustrialisation et que la nouvelle Premier Ministre Britannique déclare prioritaire le renouveau de l’industrie, la France, elle, parle des contrats de travail dans les « entreprises » et l’Europe se préoccupe de la « compétition » lors des rapprochements d’entreprises... Est-ce bien raisonnable ? Le temps risque d’être long d’ici le mois de mai, tandis que la presse continue à se réjouir des « recentrages » du retour au « cœur de métier » et la constitution de « trésors de guerre » après la vente de pépites. 

Lire la suite

La France et la faillite de l'Etat stratège
04 sept, 2016 Loïk Le Floch-Prigent

Dès son intronisation, Theresa May, la nouvelle Première ministre britannique, a considéré que son pays devait renouer avec la production industrielle et disposer d’une stratégie en la matière. En France, on cherche en vain l’Etat stratège. Dans les discours officiels ou dans ceux des postulants à la magistrature suprême ne pointent ni vision, ni ambition, ni volonté d’accroitre la performance des entreprises nationales. Tout le monde semble bien plus à l’aise sur les sujets « identitaires » qui donnent lieu à surenchères, diversions et anathèmes, et je ne veux pas déranger cette unanimité à traiter un problème complexe aux solutions forcément difficiles. Mais, comme pour toutes les réformes à entreprendre en France, il est nécessaire de s’entendre sur un diagnostic. 

Lire la suite

Une saine colère
01 mai, 2016 Loïk Le Floch-Prigent

La géopolitique intéresse-t-elle encore les hommes politiques ? Nous aimerions que la France, comme par le passé, continue à peser sur l’évolution du monde, aide  à comprendre les grands enjeux et favorise les transformations nécessaires des pays avec lesquels nous sommes liés par l’histoire et l’économie. Pour cela il faudrait observer les réalités sans être dans le déni. Deux éléments me frappent lorsque je lis les commentaires de ceux qui nous gouvernent ou aspirent à le faire, c’est à la fois l’absence d’observation et l’absence de réflexion. Par exemple : parler à tort et à travers des « valeurs de la République » et paraitre ignorer que la démocratie ne peut commencer que lorsque l’alternance est possible devrait nous alerter. Il n’en est rien !  

Lire la suite

Comment expliquer la chute du cours de l'or noir ?
04 mars, 2016 Loïk Le Floch-Prigent

Pas un jour ne se passe sans que quelqu’un ne m’interroge sur le prix du pétrole. Il est vrai que les nouvelles ont de quoi déconcerter ! Parti à plus de cent dollars le baril, l’or noir paraissait destiné à monter encore, mais il est redescendu aux alentours de trente dollars et les prévisionnistes expliquent désormais tout et son contraire sur l’évolution des prix : certains annoncent une stabilisation, d’autres prédisent une hausse des cours dans les prochains mois… Qu’en penser ? 

Lire la suite

COP 21 : clap de fin
22 déc, 2015 Loïk Le Floch-Prigent

La COP 21 ayant jeté l’opprobre sur les sources d’énergie fossile et ardemment célébré les énergies renouvelables, tous les grands projets de construction de gazoducs qui agitent l’Europe et sa périphérie allaient-ils être enterrés ? Lors du sommet européen des 17 et 18 décembre dernier, le doublement du trajet North Stream qui amène le gaz directement de la Russie à l’Allemagne a tenu le haut des discussions et des désaccords. Il faut donc se rendre à l’évidence, les hydrocarbures continueront à être utilisés au quotidien. 

Lire la suite

De la décarbonisation du monde...
16 déc, 2015 Loïk Le Floch-Prigent

Depuis le début de la COP 21, il était préférable de raser les murs et de ne point poser de question. Le Barnum accueillait le monde entier et il allait sauver la planète ! Aussi me suis-je retranché chez moi, en attendant des jours meilleurs, ceux où il est possible de s’interroger sans que l’accusation fuse : « êtes-vous climato-sceptique ? » avec la brutalité de ton qui siérait mieux à un assassin. En réalité, je n’en sais rien, je suis simplement un ingénieur qui a baigné dans la science et la technique depuis des dizaines d’années et qui a envie de comprendre. 

Lire la suite

Et si on coupait les vivres à Daesh ?
25 nov, 2015 Loïk Le Floch-Prigent

Ce qui est arrivé à Paris le 13 novembre 2015 exige de manière urgente que les autorités françaises demandent aux responsables des pays du Golfe Persique de prendre les mesures adéquates pour arrêter le financement de Daesh par les matières premières des territoires que cette organisation occupe. Puisque la COP 21 doit sauver la planète à partir du 30 novembre, profitons de ce moment pour, au moins, clarifier la position de chacun sur Daesh, ce sera aussi bon pour la planète ! 

Lire la suite

Arabie Saoudite : le mirage des contrats pour sauver l’industrie française
29 oct, 2015 Loïk Le Floch-Prigent

Depuis 1993 apparaissent périodiquement sur nos petits écrans les « gros contrats » espérés du royaume d’Arabie Saoudite avec, en filigrane, des commentaires sur le possible remplacement du partenaire historique, les USA, par notre beau pays, en particulier pour le matériel militaire. Présidents de la République ou Premiers ministres reviennent alors de Ryad avec les bras chargés de fleurs, transformant les milliards engrangés en emplois industriels grâce aux articles élogieux de la nuée de journalistes qui les a accompagnés lors de leur visite officielle. Comment en finir une fois pour toutes avec ces mirages rapportés du désert ? Ce n’est pas facile, tant d’habitudes ancrées et tant de méconnaissance voire de déni des réalités !

Lire la suite

La turbine Arabelle ou l'indépendance technologique française
06 sept, 2015 Loïk Le Floch-Prigent

En 1984, Gilbert Riollet, directeur technique des turbines vapeur de la division Electromécanique du Groupe CGE reçoit, avec son équipe, le « Grand Prix Technique » des mains du Ministre de l’Industrie et de la Recherche. Ce geste couronne l’invention de la turbine à vapeur française Arabelle.

Lire la suite