Traduire

Dons

L'IVERIS est une institution à but non lucratif, elle ne perçoit ni subvention ni financement.

Pour soutenir l'IVERIS


Décryptage de la politique américaine
Jean-Luc Baslé - Note - 20 janv, 2020

Sortir du brouillard sahélien
Leslie Varenne - Note - 09 janv, 2020

Meilleurs vœux 2020
IVERIS - Note - 05 janv, 2020

Mort d'un empire
Jean-Luc Baslé - Note - 31 déc, 2019

Arménie : le testament d’un ancien président
Tigrane Yégavian - Note - 28 déc, 2019
Note
20 janv, 2020 Jean-Luc Baslé - Note

La scène washingtonienne est extrêmement agitée avec la procédure de destitution à l’encontre de Donald Trump et le regain de tension au Moyen-Orient suite à l’assassinat du général Qassem Suleimani. Certains y voient l’effet de dissensions entre les trois côtés du triangle du pouvoir : politique, militaire et économique. D’autres une opposition frontale à la politique de Donald Trump. Déconnectés en apparence, ces deux évènements sont néanmoins liés. Ce lien explique l’agitation dont la capitale américaine est l’objet.

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
09 janv, 2020 Leslie Varenne - Note

Le 4 décembre dernier, lors du sommet de l’OTAN, Emmanuel Macron avait convoqué de manière très peu diplomatique ses homologues du G5 Sahel en les appelant à clarifier leurs positions sur la présence de la force Barkhane dans la Bande sahélo-saharienne, une présence fortement décriée par leurs opinions publiques. Après un report, des remous, des tensions et des conciliabules, le sommet aura donc bien lieu le 13 janvier à Pau, les cinq chefs d’Etat ayant fini par accepter de s’y rendre. Ironie de l’histoire, si au départ, dans l’esprit du président français, cette réunion devait obliger les présidents du G5 Sahel à apporter des « réponses claires et assumées » sur la présence de Barkhane, finalement, ce sera à la France de se livrer à un nécessaire exercice de clarification pour sortir de sa confusion stratégique (1). Toutes les parties devront également jouer cartes sur table pour essayer, autant que faire se peut, de sortir le Sahel de la zone rouge dans laquelle il se trouve. 

Lire la suite


Voir toutes les Notes
Note
05 janv, 2020 IVERIS - Note

 

Lire la suite

Voir toutes les Notes
Document
02 janv, 2020 Leslie Varenne - Document

 J'ai été interviewée par le site de géopolitique Guerre et Paix sur la situation en Côte d'Ivoire. 

Lire la suite

Voir toutes les Documents
Note
31 déc, 2019 Jean-Luc Baslé - Note

Les médias traditionnels américains se concentrent sur les problèmes nationaux tout en ignorant les événements internationaux. Ainsi, décrivent-ils avec force détail la décision de Nancy Pelosi de ne pas transmettre au Sénat les articles de destitution, les programmes des candidats démocrates à l'élection présidentielle de 2020 et les bonus de Wall Street, mais sont peu diserts sur les événements étrangers inquiétants, tels que le plan de la Turquie pour intervenir dans la guerre civile en Libye. Pourquoi le devraient-ils ? Le conseiller politique principal de George W. Bush, Karl Rove, aurait déclaré: "Nous sommes un empire maintenant, lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité." Cela est typique de la manière dont l'establishment de la politique étrangère de Washington pense aujourd'hui. C'est délirant.

Lire la suite


Voir toutes les Notes